Je suis né belge, mais mon coeur est aussi français...


Je suis né à Charleroi plus précisément.. Dans un hôpital qui maintenant n'est plus.
Mais comment te sentir belge alors que tu as vécu toute ton enfance en France?

Je n'avais que 2 ans et demi quand on est parti là-bas. Donc difficile de se souvenir de la Belgique, mon pays natale.. Pour moi, j'étais française.

J'ai vécu en Auvergne dans l'Allier et plus précisément à Moulins. Malgré un beau-père alcoolique, j'ai vécu de bons moments. L'été au bord du fleuve, les hivers sous le froid et la neige, le cirque de passage chez nous, les balades à Vichy, à boire l'eau des sources..
Il y a juste une année qui a été un vrai calvaire, le CE1 où j'ai vécu les moqueries et les coups de mes "camarades".. J'ai redoublé exprès pour ne plus être avec eux.

Mais un jour, maman décide de tout quitter (et elle a eu raison) pour retourner en Belgique, près de la famille.. (on a quand même du sang français car papy l'était)
Il m'a fallu du temps.. Pour m'habituer. Me dire que je ne vivrais plus là-bas..

La France me manque parfois.. Je n'y suis jamais retourner depuis que je suis ici. J'aurai aimé, pour revoir la ville où j'ai grandit. Et encore, une partie de mon enfance je l'ai passé à Gagny. Trop petite pour m'en souvenir..

Mais j'aime la Belgique, je suis contente d'y être.. Car je n'aurai pas rencontré toutes ses personnes formidables et notamment celui qui deviendrait mon mari :).


C'était la minute nostalgique de Pellicule de vie :)




2 commentaires:

  1. Suis-je la seule à n'avoir jamais bougé? Que ce soit en lisant des blogs ou en discutant avec des gens, je remarque que beaucoup sont nés dans une ville, on grandit dans une autre et vive encore ailleurs.
    Je suis née dans le Finistère, j'y ai grandit, fait mes -courtes- études, j'y ai tout fait en fait. Et c'est aujourd'hui à 25 que je vais découvrir autre chose, le département du Vaucluse, où je vais pour poursuivre mon histoire avec l'Homme de ma vie.
    Contente de découvrir ton blog en tout cas. Au plaisir de te lire à nouveau

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai que maintenant rare sont ceux qui reste où ils sont né.. Je te souhaite de te plaire dans le Vaucluse avec ta moitié :). Merci d'avoir pris le temps de le découvrir ;). A la prochaine inch'Allah

      Supprimer